jeudi 16 novembre 2017

En route vers le beau temps

Cela commence à faire un moment que nous n'avions pas mis de nouvelles sur le blog. Il faut dire que le rythme des 3 dernières semaines a été assez intense et nous avons beaucoup roulé.
Petit retour en arrière: nous étions arrivés à Ithaca dans l'état de New York et nous avions prévu de nous poser quelques jours.
Après avoir trouvé un parking tranquille dans un parc qui borde la ville pour dormir au calme, nous nous sommes baladés dans les environs. C'est vraiment un coin magnifique et très vivant. Nous avons tout particulièrement apprécié le Robert H Treman State Park : on a l'impression de découvrir une cité perdue quand on débouche sur la cascade au bout de l'étroit canyon.
A quelques kilomètres de là, nous retrouvons le vignoble Knapp et re-goutons à leurs vins 19 ans après notre première visite. Nettement meilleurs que dans notre souvenir...
Par contre notre visite de l'université Cornell sera très brève, pas facile de s'y garer.

Prochaine étape, Washington, nous y arrivons sous une pluie battante, temps parfait pour profiter des magnifiques musées de la ville. Nous visitons les archives nationales qui renferment la déclaration d'indépendance, la constitution et le bill of rights (10 premiers amendements) puis le musée d’histoire naturelle. Impossible de rentrer dans la maison blanche mais en face, une exposition lui est consacrée, elle est très intéressante et aucun risque d'y croiser Donald Trump.
Après une nuit très agitée (le vent fort nous a obligé à nous déplacer de peur qu'un arbre nous tombe dessus), nous retournons en ville sous le soleil cette fois. Nous faisons une longue balade autour du national mall. C'est un vrai cours d'histoire américaine accéléré : le mémorial Martin Luther King, le mémorial Lincoln, celui de la seconde guerre mondiale, de la guerre de Corée et enfin du Vietnam ! Pour terminer nous allons au musée de l'air et de l'espace. Le moment préféré d'Avril et Benoît : le tour de simulateur d'avion, celui de Lucile : le tour de manège...
Nous allons ensuite à Annapolis visiter l'US naval academy (la Navy) et assister au défilé militaire des 4000 apprentis officiers. Cela nous fait un nouveau cours d'histoire américaine avec une autre perspective, écrit cette fois par l'armée de mer. Comme la ville au bord de l'eau est vraiment très jolie, nous nous y attardons et décidons d'y passer Halloween. Les enfants se déguisent, se maquillent puis nous trouvons un quartier résidentiel calme pour les déposer et les laisser frapper aux portes. L'ambiance est très joyeuse, les maisons sont presque toutes superbement décorées, on passe tous un très bon moment. Surtout Lucile qui découvre Halloween et qui est surexcitée (elle crie « Trick or treat » avant même que les gens n'ouvrent leur porte !). Avril se rend compte qu'elle est trop grande maintenant pour frapper aux portes : on la prend à chaque fois pour l'accompagnatrice…

La route qui doit nous mener en Louisiane passe par les Appalaches et deux parcs nationaux : Shenandoah et Great Smoky Mountains. Le temps n'est malheureusement pas terrible cette fois-ci. Nous roulons souvent sous un brouillard épais ou sous la pluie. Nous arrivons quand même à apercevoir quelques ours noirs, quelques cerfs et des biches bien sûr. Nous ne faisons que des petites balades, nous sommes un peu frustrés. Et puis nous sommes hallucinés de voir autant de monde au Great Smoky Mountains National Park. Nous sommes en Novembre, en semaine, il pleut et nous roulons au pas, en file indienne derrière des dizaines de voitures ! Tant pis, cela fera partie des mauvaises surprises du voyage, il y en a.
Il y en a aussi des bonnes comme la ville d'Asheville où on s’arrête entre les deux parcs. Sympathique et vivante, nous y ferons une belle balade sous un beau soleil (avec une pointe à 30°C!). Et puis « hasard » du calendrier, le soir, dans un bar, se produit le groupe « The Rural Alberta Advantage»… Alors cette fois Olivier y emmène Avril pour terminer en beauté cette journée.
A part pendant cette halte à Asheville, le temps n'est pas terrible depuis une grosse semaine. Nous décidons donc d'accélérer un peu pour retrouver la chaleur (et surtout moins de pluie).

Nous venons d'entrer en Alabama, il est donc temps de revoir Forrest Gump pour un nouveau cours d'histoire !  
Maintenant nous avons 7 heures de décalage avec la France et il fait nuit à 16h30, il va falloir s'y faire.
A bientôt

PS: les photos sont ici et le nouvel article d'avril


dimanche 5 novembre 2017

La fin du Canada en vidéo

Bonjour à tous,
Voici un petit retour en arrière avec une vidéo des derniers jours au Canada.
Avril a aussi écrit un nouvel article, ici.
Et promis on vous raconte bientôt Halloween.
A bientôt

vendredi 27 octobre 2017

Nos derniers jours au Canada

En quittant le parc national de Forillon, nous savons que nous commençons une longue descente vers le sud.
Nous nous arrétons à Percé, village connu pour son rocher percé qui lui fait face. C'est vrai que le coin est joli. Nous croisons encore quelques touristes. On sent qu'il doit y avoir beaucoup de monde l'été : les panneaux d'interdiction aux camping-car sont partout! La saison se termine et nous commençons à avoir du mal à trouver de l'eau : les robinets sont souvent déjà fermés pour l'hiver...
Nous faisons un dernier petit crocher par le Nouveau Brunswick pour aller voir les Baudchon, famille de voyageurs qui s'est installée dans la baie des chaleurs (ils ont créé le site https://lacompagniedescartes.fr/, outil indispensable pour préparer son voyage). Nous passons deux soirées avec eux à parler de la région, de leur immigration au Canada et de voyage bien sûr. Ils nous gâtent en cuisinant deux diners délicieux. Même si c'est rapide, les enfants sont contents de rencontrer leurs deux filles et de pouvoir visiter leur école, l'une francophone et l'autre anglophone.
Leur maison au bord de l'eau est magnifique mais c'est surtout leur accueil qu'on retiendra!
En les quittant, nous croisons un orignal qui traverse la route. Ce sera le dernier vivant que nous verrons au Canada. C'est la saison de la chasse et nous en voyons aussi quelqu'uns à l'arrière de pick-up, morts. Certains chasseurs ont même laissé la tête de l'orignal tué sur leur voiture, quelle classe!
Entre Québec et Montréal, nous nous arrétons deux jours dans le parc national de la Mauricie. Les campings sont fermés, nous dormons donc sur un parking à l'intérieur du parc sans aucun problème. Une grande partie du parc est en travaux mais nous pouvons quand même faire quelques balades. Au cours de l'une d'entre elles, nous voyons trois loutres jouer dans l'eau juste devant nous et des castors d'un peu plus loin. Nous profitons de nos derniers instants dans un parc canadien. Place aux villes maintenant!
Montréal d'abord, sous le soleil et la chaleur (incroyable, il fait plus de 20°C fin octobre!). Nous montons en haut du Mont Royal pour admirer la vue. Puis nous allons à l'université McGill pour assister à un match de basket universitaire. Cela fait plus d'un mois que nous sommes au Québec et nous goutons enfin pour la première fois à la poutine, aucun d'entre nous n'arrive à la finir... Nous faisons de longues balades dans différents quartiers, enchainant les parcs et les librairies. Nous savons que ce sera la dernière fois qu'on pourra trouver des livres en français donc toute la famille en profite.
Nous n'aimons pas trop les grandes villes de manière générale, en camping-car ce n'est jamais simple. A Montreal, nous saturons : la première nuit, nous devons changer de parking deux fois, les nuits sont très bruyantes et donc courtes.
Nous avions réservé des places pour un concert à Ottawa le 24/10. La perspective de dormir encore deux nuits en ville nous freine un peu. Comme c'est un groupe qu'on adore et qui ne passe jamais en France (The Rural Alberta Advantage), on se force un peu. C'est un comble non?
On a vraiment bien fait : le groupe passait dans une petite salle en centre ville, nous avons pu garer le camping-car juste à côté, aucune inquiétude d'y laisser les enfants pendant le concert (nous sommes vraiment des parents indignes) et surtout le concert était super.
Le lendemain matin on fait un peu de rangement, on prépare nos papiers, aujourd'hui nous passons la frontière vers les USA. Depuis notre passage compliqué entre le Mexique et les USA en 2012 nous avons un peu d'apréhension au moment de croiser un douanier américain.
Nous avons choisi une petit douane au sud d'Ottawa. Aucune file d'attente, les douaniers sont sympathiques, aucune question, pas de fouille du camping-car, bref ça se passe vraiment bien.
A peine la frontière franchie, nous resortons vite la calculette : la hauteur sous le pont est de 15'', est-ce qu'on passe? La vitesse est limitée à 35 miles par heure, ça fait combien en km/h? Bref on est aux USA et on est contents!
Même si on a pas mal de route à faire vers le sud, on veut se poser un peu pour récupérer de nos 5 nuits consécutives sur un parking de walmart (un record!). Nous roulons jusqu'à Ithaca où, avec Fabienne, nous étions allés en 1998 lors de notre premier voyage aux états-unis. Nous savons que le coin est joli, que c'est entouré de vignobles et puis c'est là qu'il y a l'université Cornell.
Ce n'est pas facile pour nous de quitter le Canada après ces trois mois. Nous avons tellement adoré ces provinces maritimes... Mais nous savons que nous n'avons pas le choix, parce que ni nous, ni le camping-car ne sommes équipés pour l'hiver. Nous avons eu énormément de chance avec la météo jusqu'ici mais à un moment, c'est sûr, il fera trop froid.
Alors partons



PS: On fera peut-être un petit résumé/bilan dans les prochains jours. Les photos de ces derniers jours sont ici.